LinkedIn a publié ses états financiers pour la deuxième fois depuis son entrée en Bourse malgré des pertes le réseau professionnel semble sur une dynamique positive. Explications.

LinkedIn, réseau social professionnel

LinkedIn, le réseau social professionnel

Bien que ses états financiers annoncent une perte nette de 1,6 millions de dollars, LinkedIn semble sur la bonne voie. En effet, l’entreprise; dont le siège social se trouve à Mountain View en Californie tout comme celui de Google; présente d’autres indicateurs de croissance.

Un réseau de plus en plus populaire

Depuis le début de l’année 2011, le nombre d’utilisateurs de LinkedIn a augmenté de 63% pour s’établir à 131 millions. Le réseau avait d’ailleurs fêté en grande pompe le passage du cap des 100 millions d’utilisateurs en réalisant une infographie détaillant ce que représentait ce chiffre.

Cette augmentation du nombre d’utilisateurs s’est accompagnée d’une augmentation de la fréquentation du site, le nombre de pages vues est en progression et cette tendance est particulièrement vraie en ce qui concerne la navigation mobile. Sur ce segment, le nombre de pages vues a progressé de 400% d’une année à l’autre. Les comptes mobiles représentent 13% des visiteurs uniques de LinkedIn.

Autre marqueur de cette popularité, l’adhésion des développeurs. En effet, le bouton de partage « InShare » est maintenant intégré sur 180 000 sites et il y a maintenant 40 000 développeurs utilisant l’API proposé par LinkedIn.

Populaire mais professionnel

Bien que LinkedIn élargisse sa base de membres rapidement, le réseau conserve son positionnement résolument professionnel.  Ainsi si les revenus ont plus que doublé en un an pour atteindre 139,5 millions de dollars,  les deux tiers de ceux-ci proviennent des États-Unis et ils sont principalement le fruit des outils d’embauche et de recherche d’emploi. LinkedIn’s Hiring Solutions, en français Solutions de recrutement, compte aujourd’hui 7 400 utilisateurs.

Ces outils représentent 51% des revenus totaux du site au troisième trimestre alors que les outils marketing et les abonnements représentent respectivement 29% et 20% des revenus du site. Autre information à prendre en compte, le nombre d’abonnement payant a doublé en un an.

LinkedIn, champion des réseaux sociaux… professionnels?

Alors que la guerre fait rage sur ce marché en forte croissance que représente les réseaux sociaux, LinkedIn a clairement adopté et consolidé un positionnement de niche en s’imposant comme le leader sur le segment des réseaux professionnels. Il semble, en effet, largement distancé ces principaux concurrents Viadeo et Xing.

Alors que les autres géants se livrent une bataille frontale dans la course à la manne publicitaire, LinkedIn capitalise sur les revenus générés par ses options premium et ses outils d’aide au recrutement et à l’embauche.

Reste à voir comment vont réagir les mastodontes du secteur, Facebook, Google+, Twitter, face à la montée en puissance de LinkedIn. Pour l’instant, il n’y a pas encore eu d’attaques frontales dirigées vers son modèle mais le secteur évolue tellement vite qu’il est difficile d’affirmer que la situation restera telle quelle.

Sources : Mashable , La Presse Affaires

Voir également...

  • Pas de news associées.

Tags: ,

Un commentaire à “LinkedIn, des pertes mais une dynamique positive?”

  1. 5 novembre 2011 à 11:03

    LinkedIn, des pertes mais une dynamique positive? | Community Manager : Partagez le meilleur du web 2.0! | Scoop.it dit:

    [...] LinkedIn, des pertes mais une dynamique positive? LinkedIn a publié ses états financiers et les chiffres annoncés semblent confirmer la dynamique positive du réseau social professionnel. Source: http://www.arkemo.com [...]

Laisser un commentaire